Consultant/e psychologue Niger (h/f/x)

Agadez
Niger

Le essentiel

Contexte 

PROJET : « Programme de renforcement des capacités du système de santé dans le district Agadez commune et le Centre de la Santé de la Mère et de l’Enfant »

La situation sanitaire du Niger est caractérisée par de multiples défis à relever, en particulier dans le domaine de la santé mentale. Les maladies mentales sont des pathologies qui touchent les individus de tous les âges et de toutes les catégories sociales. Elles peuvent conduire àun certain degré de dysfonctionnement psycho-médico-social, et suscitent de la part de la communauté parfois une stigmatisation des victimes. Elles peuvent engendrer des coûts financiers énormes, de plus en plus difficiles à supporter par les individus, les familles et les communautés qui conduisent à la paupérisation et l’abandon des malades.

Selon l’OMS, ces pathologies représentent 12,5% de la morbidité mondiale et les troubles mentaux seront responsables de près de 15% d’années de vie perdues corrigées de l’incapacité. Cette même étude souligne que la prévalence des troubles mentaux chez les adultes se situerait entre 10 à 60% en consultation générale (Organisation mondiale de la santé, 2004 : 1). La forte différence en pourcentage montre les difficultés liées à l’identification.

Souvent les troubles mentaux ne sont pas pris en charge. Plusieurs facteurs expliquent cette situation.

La faible priorisation accordée au domaine par le politique, d’où l’insuffisance de ressources humaines, matérielles et financières est un des facteurs principaux. Au Niger, plus de 70% de la population vit en milieu rural et l’ensemble des spécialistes en santé mentale exercent en milieu urbain. Cette situation fait que très peu de malades peuvent avoir accès au services de santé mentale. A cette difficulté s’ajoute l’inaccessibilité financière. De plus, la stigmatisation, la discrimination, la pauvreté, le manque de connaissance et l’insuffisance et/ou l’absence de politique, de plan et de loi de protection des droits des malades mentaux, montrent l’amplitude des contraintes.

Pour pallier ces insuffisances, le Ministère de la Santé a créé en 1993 le Programme National de Santé Mental (PNSM) avec pour objectif principal la promotion de la santé mentale. Par contre, de sa création à ce jour ses interventions ont toujours été ponctuelles et timides.

Depuis 2014, Médecins du Monde Belgique appuie le District Sanitaire Agadez Commune pour garantir l’accès aux soins médicaux, psychologiques et psychosociaux de qualité et gratuits aux populations migrantes, locales et les survivantes des violences sexuelles, à travers son « Programme de renforcement des capacités du système de santé dans le district Agadez commune et le Centre de la Santé de la Mère et de l’Enfant ».

Un état de lieux de la santé mentale réalisé par MdM Be au niveau de la commune d’Agadez fait ressortir des différentes contraintes et lacunes :

  • Le manque de services ou structures capables de prendre en charge le volet santé mentale
  • Le manque d’intégration de la prise en charge psychosociale dans les protocoles appliqués par les agents de santé
  • Le manque de formation et sensibilisation des agents de santé sur l’importance de la prise en charge holistique des violences sexuelles
  • L’absence d’un mécanisme de référence entre les structures sanitaires et les ONG délivrant ce type de service

Pour faire face à ces lacunes, MdM-Be a identifié et priorisé de renforcer les services publics de manière structurelle. Le but de ce projet est d’élaborer un projet pilote à Agadez comme exemple au niveau national en montrant que le volet santé mentale est indispensable et fait partie d’une approche holistique.

Mission principale 

Produire des recommandations et des outils afin d’améliorer le dépistage et la prise en charge des problèmes de santé mentale dont ceux liés aux violences (avec un focus spécifique concernant les VBG et les migrants) à travers une approche globale.

Objectifs généraux

Aider à renforcer la capacité des services publics et staff MdM Be pour identifier les besoins psychosociaux et d’assurer une approche globale dans le dépistage et la prise en charge des besoins en santé mentale dont les survivants de violence (avec un focus spécifique sur les VBG et les migrants).

Objectifs spécifiques

Le premier objectif du consultant psychologue est de faire des recommandations concrètes afin de renforcer les capacités des services publics et staff MdM-Be (sages-femmes, infirmiers, médecins, psychologues et travailleurs sociaux), à :

  • Assurer un accueil empathique et sans jugement des patients.
  • Assurer la mise en confiance des patients. 
  • Améliorer les compétences de communication de base. 
  • Améliorer l’identification des signes et symptômes pour évaluer les besoins de prise en charge en santé mentale. 
  • Favoriser l’expression des souffrances psychologiques et des besoins en santé mentale. 
  • Développer et diffuser une prise en charge psychosociale/psychologique de qualité et intégrée : la prise en charge en santé mentale, le soutien psychosocial, le counseling et la médiation familiale (avec un focus spécifique sur le VBG et migrants). 
  • Mettre en place des outils adéquats dans la prise en charge en santé mentale dont des survivants de violence (VBG et migrants).

Le deuxième objectif est d’aider l’équipe à la mise en place des stratégies liées à la santé mentale :

  • Appuyer la mise en place d’un circuit de prise en charge des survivantes de violences sexuelles et de référencement au service psychiatrique du centre hospitalier régional d’Agadez.
  • Appuyer la mise en en place d’une stratégie pour identifier les besoins en santé mentale et déterminer la prise en charge des migrants en transit.
  • Appuyer la mise en place d’une stratégie et renforcement des compétences pour identifier et prendre en charge les victimes de violence et de traite dans les ghettos.

Le troisième objectif est la capitalisation des :

  • Outils et manuel de formation et activités de sensibilisation.
  • Modèles de prise en charge, adéquates et adaptés au contexte de Niger et plus spécifiquement des migrants.

Principales taches et responsabilités

Activités
  • Faire un état des lieux du volet santé mentale du projet à travers : 
    • Une évaluation du contexte par rapport à la violence VBG et la violence liée aux migrants ; aux séquelles/traumatismes qui y sont liés, aux autres problématiques de santé mentale dont celles liées à la migration (deuil, isolement social, addictions…), aux ressources locales pour répondre à ces problématiques.
    • Des entretiens avec les référents techniques du siège de MdM à Bruxelles, avec l’équipe de Coordination et celle du terrain de MdM Be au Niger, avec les autorités sanitaires locales de district et régionales, éventuellement nationales ainsi que les leaders communautaires.
    • Des entretiens avec les prestataires des soins et les partenaires œuvrant dans la prise en charge de la santé mentale.
  • Le consultant, en collaboration avec le psychologue MdM Be à Agadez, sera le responsable de l’organisation des séances de formation, des sessions de coaching et de renforcement de capacité sur les thématiques suivantes :
    • La prise en charge psychologique / psychosociale dans le contexte de la migration
    • La prise en charge psychologique des victimes de VBG et les victimes de traite
    • L’appui psychosocial dans les structures de santé et les sites d’accueil des migrants
  • Développer des lignes de conduites pour le volet santé mentale, adaptées au contexte.
  • Assurer la capitalisation des outils, des stratégies et des modèles de prise en charge choisis pour améliorer l’identification et la prise en charge des survivants de violence (VBG et migrants) et des migrants souffrant d’autres problématiques de santé mentale.
Résultats attendus
  • Un rapport rédigé avec des recommandations claires sur le volet santé mentale dans le dépistage et la prise en charge des survivantes VBG et migrants.

  • Eventail de modèles possibles dans la prise en charge adéquate et de qualité des survivants VBG et migrants, ainsi la justification de ces choix par rapport au contexte d’Agadez (public ciblé, profils et niveau RH, etc.)

  • Elaboration des outils dans la prise en charge des survivants de violence (VBG et migrants).
  • Elaboration d’un manuel de formation et activités de sensibilisation.

Nous offrons

La Durée de la mission

Sur une période totale de 10 mois, la durée de la mission sera de 6 mois, divisée en 2 phases, la première de 4 et la seconde de 2 mois espacées par une période de 4 mois (qui permettra à l’équipe de mettre en œuvre les recommandations).

Phase 1 (4 mois) :

  • Briefings / observations, phase d’analyse, évaluation ;
  • Elaboration des outils et recommandations ;
  • Accompagnement des équipes MdM à Agadez, pour un plan de mise en œuvre.

Phase 2 (2 mois) :

  • Evaluation des recommandations la phase 1 et de leur mise en œuvre;
  • Accompagnement des équipes MdM à Agadez ;
  • Clôture et recommandations finales

Sur les 6 mois, environ 5 mois seront effectués sur le terrain à Agadez (Niger).

Montant et mode de paiement

Le consultant percevra de Médecins du Monde une indemnité mensuelle qui sera détaillées dans le contrat de service à signer avant le début de la consultance. Le montant de base est de 350 € par jour ouvrable.

Les frais de transport et d’hébergement du consultant pendant la durée de sa mission seront à la charge de Médecins du Monde.

Délai de remise des rapports de consultance

Un rapport intermédiaire et débriefing avec la coordination, en collaboration avec le référent et/ou responsable au siège sera fait après la première mission sur le terrain. Le rapport intermédiaire comportera l’analyse du contexte, l’état des lieux et le manuel de la formation.

Un rapport final sera fourni au plus tard un mois après la fin de la deuxième mission et comportera les points suivant : contexte, objectifs, résultats atteints, points forts et faibles, recommandations, conclusion et annexes (y compris les études et analyse réalisées, la capitalisation des stratégies et modèles de prise en charge développés et outils élaborés).  

Convention de service et propriété intellectuelle

La collaboration entre MdM Be et le consultant sera conditionnée par la signature d’un contrat de service de consultation (voir copie du contrat). Les documents élaborés et soumis par le consultant seront la propriété de MdM Be. 

En fonction de la qualité et pertinence du rapport intermédiaire et débriefing, les termes de références, ainsi la durée du contrat pourraient être ajustés.

Votre profil

  • Diplôme de psychologue.
  • Expérience en tant que psychologue clinicien avérée.
  • Expérience en renforcement de capacités / formation avérée.
  • Expérience en gestion de projet souhaitée.
  • Expérience professionnelle dans plus d’un pays dont une expérience dans un pays en voie de développement.
  • Parfaite maîtrise du Français et bonne connaissance souhaitée de l’anglais et / ou de toute autre langue parlée dans la région (arabe, espagnol, portugais, tamashek…).
  • Parfaite maîtrise du pack MS Office.
  • Parfaite organisation personnelle.
  • Pédagogie et compétences en management et en coaching.
  • Rigueur et moralité.
  • Diplomatie.
  • Esprit d’équipe.
  • Flexibilité.
  • Bonne gestion du stress.
  • Autonomie.
  • Compétences d’analyse et de synthèse.

Intéressé-e ?

Merci d’adresser votre candidature en utilisant le formulaire ci-dessous, avant le 24/03/2019.

Seuls les candidats retenus seront contactés.
MdM vous remercie pour l’intérêt envers notre organisation et vous souhaite beaucoup de succès dans votre parcours.
MdM-BE se réserve la possibilité de finaliser un recrutement avant la date de clôture de réception des candidatures.

Médecins du Monde s’engage pour les personnes en situation de handicap et lutte contre toutes les discriminations.
Nous vous informons que les données vous concernant sont informatisées, elles seront traitées de façon confidentielle.
Dans le cadre de la présente candidature, vos données sont conservées pour une durée de 6 mois.
Seules les personnes habilitées par notre Charte de confidentialité Générale pourront accéder à vos données à des fins strictement internes. Notre politique de confidentialité.

Intéressé-e ?

Si vous souhaitez rejoindre notre équipe, merci d’envoyer votre demande en remplissant le formulaire ci-dessous.

Médecins du Monde s’engage pour les personnes en situation de handicap et lutte contre toutes les discriminations.
Nous vous informons que les données vous concernant sont informatisées, elles seront traitées de façon confidentielle.
Dans le cadre de la présente candidature, vos données sont conservées pour une durée de 6 mois.
Seules les personnes habilitées par notre Charte de confidentialité Générale pourront accéder à vos données à des fins strictement internes. Notre politique de confidentialité.

Contactez-nous

Médecins du Monde

Faites un don : BE26 0000 0000 2929


Rue Botanique 75, 1210 Bruxelles
Tél : +32 (0) 2 225 43 00
info@medecinsdumonde.be

TVA: BE 0460.162.753