Personnes en marge de la société

Centres de soins & antennes médicales

Belgique

11 770
consultations (médicales, sociales et psychologiques) menées dans nos centres et antennes en 2019
4 186
patient.e.s rencontré.e.s en 2019
21,1%
de la population belge vit dans la précarité ou subit l'exclusion sociale

La situation


La situation

 

De nombreuses personnes vivent en situation de précarité en Belgique. Quand c'est le cas, les consultations médicales font souvent partie des premières dépenses à être reportées. L'accès aux soins peut également être très fragmenté et devenir rapidement complexe.

Nos CASO

Notre action

 

Centres d'Accueil, de Soins et d'Orientation (CASO)


Ces centres sont ouverts à toute personne rencontrant des difficultés pour accéder aux soins de santé, qu'il s'agisse d'une personne en séjour irrégulier ou en situation précaire, d'une famille en demande d’asile, d'un ressortissant européen sans assurance maladie valable, etc. Nous leur procurons les soins (médicaux, psychologiques, etc.) dont ils ont besoin, et lorsque leur état est stabilisé, nous les accompagnons pour leur rendre leur accès au système de soins traditionnel. Cette étape peut prendre plusieurs formes : aide administrative, explication du fonctionnement du système de santé en Belgique, mise en ordre de leur dossier, etc. Entre-temps, nous continuons à être là pour eux lorsqu'ils ont des problèmes médicaux.

Bruxelles

À Bruxelles, notre CASO se concentre sur l'accompagnement social et la réinsertion dans le système classique des personnes qui nous sont référées. Elles viennent principalement de nos projets de première ligne (Plan hiver, Médibus) ou du poste médical de garde Athéna, avec lequel nous collaborons. Pendant ce processus, elles peuvent consulter nos médecins, spécialistes ou psychologues afin de recevoir les soins dont elles ont besoin.

Au total, en 2019, nous avons accueilli 805 personnes dans notre centre de soins de Bruxelles et avons donné 3 492 consultations médicales, sociales ou psychologiques.

À Anvers

À Anvers, un.e assistant.e social.e accueille les personnes et travaille à les (ré)intégrer dans le système de soins classique. En parallèle de ce travail social – et selon leurs besoins – les patient.e.s peuvent rencontrer médecins, psychologues ou spécialistes accompagné.e.s de traducteur.trice.s si nécessaire.

Au total, en 2019, nous avons accueilli 2139 personnes dans notre centre de soins d'Anvers et donné 5 185 consultations médicales, sociales ou psychologiques.

Antennes de soins - Médecins du Monde

Nos antennes de soins

Antennes de soins


En plus de nos CASO et COZO à Bruxelles et à Anvers, nous sommes également présents dans trois villes belges en appui à des services déjà existants. Même si elles ont été pensées à l'origine pour recevoir certaines personnes en particulier (en complémentarité avec les services que nous appuyons), ces antennes de soins peuvent recevoir toutes les personnes qui n'ont pas accès aux soins de santé.

La Louvière

À La Louvière, au cœur du Hainaut, les indices socio-économiques sont très défavorables. Le taux de chômage élevé et les revenus généralement plus bas que la moyenne belge ont un impact sur la santé des habitant.e.s et accroissent les vulnérabilités des personnes précarisées.

Nos consultations viennent en appui aux services du CPAS et visent à rendre aux habitants leur accès aux soins de santé.

En 2019, nous avons donné 474 consultations à La Louvière.

Ostende

À l'origine destinée aux personnes migrantes se rendant au Royaume-Uni, notre antenne à Ostende reçoit aujourd'hui une population locale précarisée, exclue des soins, sans titre de séjour ou sans logement.

Nous soutenons concrètement le CAW (Centrum voor Algemeen Welzijnswerk – Centre d’action social) avec des consultations médicales et psychologiques.

En 2019, nos médecins volontaires ont effectué 387 consultations à notre antenne de soins d'Ostende: une moyenne de 7 patient.e.s par semaine.

Namur

À Namur, le nombre de personnes n’ayant pas accès aux soins médicaux de première ligne ne cesse d’augmenter. En outre, certains publics comme les sans-papiers sont difficilement pris en charge par les structures existantes.

Nos consultations visent à combler ce manque : une fois par semaine, nos équipes procurent des soins médicaux gratuits et fournissent un accompagnement social.

137 consultations ont été comptabilisées par ce petit, mais très utile, projet namurois en 2019.

BRUGES

À Bruges, Médecins du Monde s'est associée au CPAS, au CAW et à la Ville de Bruges au sein d'un centre d'accueil (inloophuis). Nos équipes accueillent dans ce centre toutes les personnes qui ne peuvent pas ou plus accéder au système de santé traditionnel, et qui sont souvent celles et ceux qui en ont le plus besoin.

Une fois par semaine, nos infirmiers·ères et médecins volontaires ouvrent leurs consultations.

2019 était l'année de lancement de ce projet brugeois. Au total, 29 consultations ont eu lieu.

Votre soutien

Donner

Je fais un don pour soutenir les personnes exclues des soins en Belgique

S'engager

Je rejoins l'équipe de Médecins du Monde

S'informer

Je m'inscris à la newsletter de Médecins du Monde
Ils nous soutiennent

Contactez-nous

Médecins du Monde

Faites un don : BE26 0000 0000 2929


Rue Botanique 75, 1210 Bruxelles
Tél : +32 (0) 2 225 43 00
info@medecinsdumonde.be

TVA: BE 0460.162.753