Vaccination COVID-19 : Vaccination pour tous et toutes

Dans la lutte contre la pandémie de COVID-19, la stratégie vaccinale est cruciale.

 

Fin novembre 2020, Médecins du Monde signait avec d’innombrables autres ONG l’initiative citoyenne européenne Pas de profit sur la pandémie. Celle-ci exige un accès équitable au vaccin pour tous et toutes.

Les personnes migrantes, sans-abri ou vivant dans des habitations précaires cumulent des facteurs d’exposition et de vulnérabilité. Elles doivent, elles aussi avoir accès à la vaccination car elles sont plus à risque d’être contaminées. Or, on assiste à un système de vaccination mondial à deux vitesses où tous les pays ne sont pas logés à la même enseigne. Les personnes les plus précaires ne peuvent pas en faire les frais.

Davide Olchini, Directeur Santé Médecins du Monde Belgique : ‘En Belgique, la campagne de vaccination nationale a démarré depuis le 28 décembre 2020. Mais nos bénéficiaires restent dans l’attente. Tout comme les populations de nombreux pays du Sud où nous intervenons et qui n’ont toujours pas de calendrier de vaccination.’

 

Accès équitable et effectif

Pour Médecins du Monde, l’accès aux vaccins doit être réparti de façon équitable pour tous les pays et ceux qui ne peuvent pas se procurer des doses de vaccins directement doivent pouvoir en bénéficier via les achats et la distribution groupés financés par certains Etats et bailleurs de fonds, notamment par le biais de l’initiative Covax (UNICEF et partenaires).

Nous soutenons les stratégies nationales pour la mise en œuvre effective de l’accès aux vaccins. Un soutien qui implique une vigilance accrue de la qualité tout au long du cycle de gestion des vaccins : de l’approvisionnement, au transport et au stockage, en passant par la distribution…

Selon l’OMS, 2.642.673 personnes sont décédées et plus de 119 millions sont contaminées depuis le début de la pandémie au COVID-19*.

Atteindre tous les publics

Dans le cadre des stratégies adoptées, Médecins du Monde défend la prise en compte des personnes en situation de précarité ainsi que de leurs barrières spécifiques à l’accès aux soins. Les vulnérabilités individuelles sont principalement liées à l’âge et à certaines pathologies chroniques qui peuvent être plus fréquentes ou aggravées du fait des conditions de précarité.

Enfin, la vaccination anti-COVID Elle doit faire partie d’une stratégie globale de prévention (gestes barrières, confinement…). Et se faire sur base volontaire, confidentielle et gratuite.

Davide Olchini : ‘Autre élément important : l’information qui l’accompagne doit être adaptée, notamment sur l’origine des vaccins. Dans les pays où nous intervenons, nous allons nous appuyer sur la mobilisation communautaire pour atteindre tous les groupes de la population.’

 

Nous demandons :

  • Que les vaccins soient considérés comme un « bien public mondial » et disponibles à tous et toutes : des systèmes de licences d’office doivent être activés pour permettre le partage de connaissances destinés à la production effective de génériques.
  • De permettre l’accès aux données et connaissances nécessaires pour assurer l’augmentation de la capacité de production
  • D’assurer la transparence des financements de recherche et développement (R&D) et des prix des vaccins dans le but de mettre les Etats en position de force face à l’industrie pharmaceutique
  • De permettre les publications des données cliniques sur les vaccins COVID : Il y a peu de certitudes sur la véracité des efficacités annoncées sur la base des communiqués de presse des industriels et un manque de données scientifiques disponibles.
  • De maintenir une vigilance renforcée sur la qualité des vaccinations

 

En conclusion, les vaccins doivent être disponibles dans tous les pays. Et tous les groupes de population doivent être inclus dans les stratégies de vaccinations nationales. C’est une obligation et la condition de politiques de santé efficaces et justes.

 

 

*OMS, chiffres 14 mars 2021
https://www.who.int/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019/situation-reports

Contactez-nous

Médecins du Monde

Faites un don : BE26 0000 0000 2929


Rue Botanique 75, 1210 Bruxelles
Tél : +32 (0) 2 225 43 00
info@medecinsdumonde.be

TVA: BE 0460.162.753