Santé et droits sexuels et reproductifs

Les droits des femmes et des personnes LGBTQIA+ sont menacés dans le monde entier. Conflits géopolitiques, régimes conservateurs, changement climatique, inégalités croissantes : tous ces facteurs mettent en péril les droits fondamentaux et l’accès aux soins sexuels pour les femmes, les  filles et la communauté LGBTQIA+. Actuellement, nous assistons à la répression des droits des femmes en Iran, à l’adoption de lois anti-homosexuelles dans certains pays africains, et à la réduction du droit à l’avortement aux États-Unis et en Pologne. Les récents conflits en Ukraine, au nord du Mali, à l’est de la RDC et à Gaza exacerbent cette situation, érodant les droits des femmes et leur accès aux soins sexuels et reproductifs.

QUE FAISONS-NOUS ?

 

QUE FAISONS-NOUS ?

 

Les soins sexuels et reproductifs concernent toute la société : une politique qui défend les droits des femmes et des minorités sexuelles améliore le bien-être général et la prospérité d’un pays.

Médecins du Monde lutte depuis 25 ans pour le droit à la santé des femmes et des groupes minoritaires. Nous le faisons avec des projets concrets tels que : 

  1. Accès facile et sécurisé aux méthodes contraceptives et au planning familial 
  2. Avortement sécurisé sans barrières  
  3. Accompagnement pré et postnatal   
  4. Dépistage et traitement du VIH et d'autres infections sexuellement transmissibles  
  5. Prévention et traitement holistique des violences basées sur le genre (VBG)  
  6. Programmes de réduction des risques liés au travail du sexe  
  7. Sensibilisation et influence des politiques pour de meilleurs droits liés au genre et à la santé sexuelle. 
SDSR

Nos projets

Nieuws

Ima, originaire d'Uvira, Sud-Kivu, a été victime de violences sexuelles. Elle a bénéficié de séances de thérapie de groupe avec Médecins du Monde. Aujourd'hui, elle se sent mieux, mais le trauma est toujours bien présent.
A l’occasion de la journée mondiale du droit à l’avortement, ce mercredi 28 septembre, Médecins du Monde publie un rapport qui décrit les obstacles auxquels les femmes sans-papiers sont confrontées lorsqu’elles souhaitent recourir à une interruption volontaire de grossesse (IVG). Médecins du Monde adresse notamment des recommandations, en collaboration avec une cinquantaine d’organisations, dont La Fédération Laïque des Centres de Planning Familial, le CHU Saint-Pierre et la Fédération des Associations des Médecins Généralistes de Bruxelles.

 


 

Médecins du Monde est membre du Consortium 12-12, CNCD, RE et Donorinfo.

Contactez-nous

Médecins du Monde

Faites un don : BE26 0000 0000 2929


Rue Botanique 75, 1210 Bruxelles
Tél : +32 (0) 2 225 43 00
info@medecinsdumonde.be

TVA: BE 0460.162.753