COVID-19: La situation dans les Balkans

Nous renforçons les premiers soins psychologiques dans les camps.

En Bosnie

Les équipes de Médecins du Monde sont présentes dans 6 camps et touchent une population de 6.000 personnes: elles apportent un appui psychologique de première ligne renforcé. L’objectif est de redonner de l’espoir aux personnes et de créer du lien, mais aussi de leur apporter de l’information. Des entretiens individuels sont prévus pour les personnes dont l’état de santé mentale est fortement dégradé.

" La capacité des camps dans lesquels nous sommes présents a dépassé le niveau de saturation à tel point que des tentes ont été montées à l’extérieur des camps pour des familles. Il y a aussi un besoin urgent de créer des espaces d’isolation pour les cas suspects.” nous explique Anne Barthès, responsable Balkans à Médecins du Monde Belgique.

De plus, les personnes migrantes hébergées dans des camps ne sont plus autorisées à en sortir, ce qui crée des tensions et fait émerger le marché noir.

Sur le terrain

  • Mise en place de ‘coins santé mentale et soutien psychologique’, via des projecteurs et écrans installés dans chaque camp. Des vidéos de relaxation et de méditation seront proposées.
  • Des entretiens individuels virtuels incluent le.la bénéficiaire, un.e médiateur.trice culturel.le et le.la psychologue.
  • Une page Facebook dédiée a été créée (Minds on the Move), qui contient des informations utiles sur la santé mentale, dans différentes langues et des exercices pratiques de relaxation proposés par nos équipes.
  • Des sessions de groupes interactives virtuelles se mettent en place, via l’application Zoom.
En Croatie

À Porin, le centre des demandeurs d'asile de Zagreb qui compte 380 personnes dont 140 enfants, abrite dorénavant un espace de confinement.

  • Médecins du Monde continue à apporter des soins médicaux et renforce son appui psychologique aux personnes.
  • Notre équipe a mis en place une zone lavage de mains à l'entrée du restaurant avec prise de température.
  • Nous avons mis en place d'une zone d'isolation à l'intérieur du centre.
  • Nous avons créé des posters d’informations multilingues à destination des demandeurs d’asiles
  • Seuls les cas d’extrême urgence sont référés vers des centres de soins extérieurs au camp, étant donné la diminution de l’offre de soins, notamment à Zagreb. 

Projet Rom

Médecins du Monde a par ailleurs lancé un programme de prévention auprès de la population Rom, dans différents camps situés zone rurale, au nord de la Croatie. 

Contactez-nous

Médecins du Monde

Faites un don : BE26 0000 0000 2929


Rue Botanique 75, 1210 Bruxelles
Tél : +32 (0) 2 225 43 00
info@medecinsdumonde.be

TVA: BE 0460.162.753