Héroïne du jour : Sarah accueillante au Médibus

Sarah  est orthopédagogue clinicienne et vit à Bruxelles. Après ses heures de travail, elle rejoint l’équipe de Médecins du Monde en tant qu’accueillante bénévole sur le Médibus. Trois fois par semaine, le Médibus offre, à Bruxelles, des soins paramédicaux et du soutien moral aux personnes sans-abri. La semaine passée, Sarah était présente sur le Médibus à la gare du Midi :

“ Cette période est très stressante pour les personnes sans-abri, elles ont peur: plus vulnérables, elles ont moins la possibilité de se protéger contre le virus que nous, qui avons un chez-nous.”

"Quand la crise du Coronavirus a éclaté, j’ai craint que Médecins du Monde ne suspende ses projets, comme cela a été le cas pour les centres d’accueil. Heureusement, l’organisation a, au contraire, créé une Taskforce COVID-19 et les projets belges, dont le Médibus, ont été réorganisés.", nous dit-elle.

Consultations hors du bus

Certains changements ont bien sûr eu lieu : les bénévoles de plus de 65 ans ou souffrant de maladies chroniques ont temporairement été écarté.e.s afin de préserver leur santé. Une décision difficile pour beaucoup d’entre eux/elles, qui connaissent les besoins de nos patient.e.s sans-abri et souhaitent leur venir en aide. Mais, la santé de nos bénévoles avant tout !

Cela vaut également pour nous, la jeune génération des bénévoles de Médecins du Monde. Nous avons été longuement briefé.e.s sur les mesures de sécurité : nous portons à présent des masques et des gants, désinfectons systématiquement tout ce qui est nécessaire et devons suivre une série de règles dont, bien sûr, la distanciation sociale. Les consultations de soins infirmiers qui ont habituellement lieu à l’intérieur du Médibus se font dorénavant à l’extérieur car l’espace est trop restreint et ne peut suffisamment être aéré.

(c) kristof vadino
Pas de thé, pas de café

D’habitude, nous accueillons nos patient.e.s sans-abri avec un thé ou un café. Cela n’est plus possible car le risque de contagion est trop élevé. Heureusement nos visiteurs et visiteuses sont généralement compréhensif.ve.s, et ils et elles sont conscient.e.s du danger, même s’ils et elles n’ont pas suffisamment accès à l’information diffusée par les médias classiques, pas adaptée à leur situation de vie.   

Rester chez soi ou se laver les mains régulièrement, des recommandations impossibles pour les personnes sans-abri. Un des rôles principaux du Médibus est d’informer sur le virus, les risques et les façons de se protéger. Nous distribuons donc aussi du gel et des flyers, traduits dans plusieurs langues, reprenant des infos simples qui peuvent leur permettre de se protéger.

Bon nombre des personnes sans-abris que j’ai rencontrés à la gare du Midi étaient anxieuses car elles présentaient des symptômes du Coronavirus. Certaines d’entre elles avaient une toux, des problèmes respiratoires ou se sentaient fiévreux. Nos bénévoles soignant.e.s ont pris le temps de les examiner et de prendre leur température. Les infirmier.e.s ont identifié quelques personnes potentiellement porteuses du COVID-19.

Dans ce type de cas, nous intervenons directement et orientons ces personnes vers des centres de soins et des hôpitaux.

Par ailleurs, nous rencontrons chaque semaine des personnes qui souffrent de problèmes non-relatés au COVID-19 : des problèmes de peau, des problèmes psychiques, des blessures qui nécessitent des soins, etc. Les personnes sans-abri sont souvent fragilisées et souffrent plus souvent de blessures chroniques que les autres. Elles sont d’autant plus vulnérables dans le contexte actuel.

Je suis heureuse que Médecins du Monde reste à leur côté. Le fait que l’on pense à elles et eux, que le Médibus continue fidèlement à aller à leur rencontre, a beaucoup d’importance pour ces personnes. Cela signifie qu’on ne les oublie pas. Et c’est pour cette raison que je suis très heureuse de continuer à être active sur le Médibus.

Rejoins-nous !

Toi aussi, tout comme Sarah, tu aimerais t’impliquer en tant que bénévole en Belgique ? Envoie-nous un mail avec ton profil, ta région et tes disponibilités par e-mail ou connecte-toi à la page www.medecinsdumonde.be/nous-rejoindre.

Contactez-nous

Médecins du Monde

Faites un don : BE26 0000 0000 2929


Rue Botanique 75, 1210 Bruxelles
Tél : +32 (0) 2 225 43 00
info@medecinsdumonde.be

TVA: BE 0460.162.753