L'épidémie d'Ebola se répand en République Démocratique du Congo

Quelques jours après que le Comité d'urgence de l'Organisation Mondiale de la santé (OMS) ait déclaré l’état d’urgence sanitaire mondiale quant à l'épidémie d'Ebola en République Démocratique du Congo (RDC), Médecins du Monde s'inquiète de voir l’épidémie s’étendre dans la région.

 

 

 

Ebola en RDC

La déclaration de l'OMS est bien accueillie par beaucoup, mais pour le peuple congolais et les agents de santé, cette réponse est arrivée un peu tardivement.


Il y a un an, le Ministère de la Santé de la RDC avait déjà déclaré que l'épidémie et ses conséquences augmentaient de manière exponentielle. Les dernières données du Ministère de la Santé montrent une augmentation du nombre de cas d'Ebola en RDC. Un total de 2 522 cas - 2 428 confirmés, 94 probables - et 1 698 décès à la suite de l'épidémie ont été comptés.


La situation géographique de la RDC est également défavorable. Le pays a neuf frontières, dont certaines sont très larges et poreuses. Jusqu'à présent, l'épidémie était concentrée dans différents endroits de la province du Nord-Kivu, à Butembo et à Mabalako, mais il est à craindre que l'épidémie ne se propage à d'autres régions et pays voisins.

"Le plus gros impact de l'épidémie est proche des pays voisins tels que le Rwanda et l'Ouganda, où il y a déjà eu un cas", déclare Ricardo Angora, coordinateur de la santé mentale et soutien psychosocial en RDC pour Médecins du Monde.


Un autre problème doit être ajouté à cela. "Nous travaillons dans une zone de conflit où l'accès à des centres de santé pour la population, des équipes d'urgence, des ONG, des organisations internationales et d'autres organisations est entravé par des groupes armés", déclare Hydra Gonzalez, coordinatrice de la santé en République démocratique du Congo pour Médecins du Monde et experte en épidémies.

En RDC, environ 120 groupes armés sont responsables d'attaques dans les zones des centres de traitement d'Ebola. Les tensions politiques et le déclin socio-économique ont été exacerbés par une forte augmentation de la violence et des tensions entre communautés. Le nombre de personnes déplacées à l'intérieur du Nord-Kivu est d'environ 1,2 million.
 

 

 

 

 

   
Arrivée de Médecins du Monde en RDC

Médecins du Monde à Butembo et Katwa

Nous travaillons avec nos collègues espagnols principalement à Butembo et Katwa. Nous aidons le Ministère de la Santé à lutter contre l'épidémie d'Ebola en formant au contrôle et à la prévention des infections. Cette aide inclut un soutien aux centres de santé avec les kits nécessaires pour détecter, référencer et désinfecter le lieu lorsqu'un nouveau cas est découvert.

En outre, nous proposons aux personnels de santé une formation leur permettant de faire un dépistage et de s'y référer de manière adéquate sans mettre en danger leur vie ou celle des autres patients.

Par ailleurs, Médecins du Monde fournit aussi un soutien psychosocial au personnel du Ministère de la Santé chargé des soins primaires auprès des patients et des membres de la famille des personnes infectées par le virus. Médecins du Monde forme ainsi les prestataires de soins de santé, en prenant en compte non seulement l’individu mais aussi sa famille et tous les acteurs impliqués dans son environnement. En ce sens, selon Médecins du Monde, il est crucial de reconstruire le tissu social endommagé.

Dans les autres zones dans l’est de la RDC où Medecins du Monde est présent (dans le sud Kivu et dans la région du Tanganyaka) nos équipes ont été formées sur la question et nous suivons de près la situation avec les autres acteurs humanitaires.

   

La sensibilisation, la clé pour enrayer l'épidémie

Les effets du virus Ebola vont au-delà des décès ou des personnes qui tombent malades. Les conséquences les plus dévastatrices sont peut-être celles de l’affaiblissement et de la destruction du système de santé. La population, qui avait déjà peu confiance dans le système, a cessé de se rendre dans les centres par crainte d’infection ou de diagnostic erroné et donc de stigmatisation. Au lieu d'aller à l'hôpital, nous nous déplaçons dans des zones où se concentrent les communautés et les centres de détection des épidémies.

   

Contactez-nous

Médecins du Monde

Faites un don : BE26 0000 0000 2929


Rue Botanique 75, 1210 Bruxelles
Tél : +32 (0) 2 225 43 00
info@medecinsdumonde.be

TVA: BE 0460.162.753