IL VOUS RESTE ENCORE ...

POUR BÉNÉFICIER DE VOTRE RÉDUCTION FISCALE DE 45% 

 

Guerres. Conflits. Inégalités croissantes. Changement climatique.

Le monde est malade.

Ensemble, nous pouvons le soigner.

 

JE FAIS UN DON

Séismes Turquie Syrie : un an après la catastrophe

1 an d'aide d'urgence en Syrie et en Turquie - quel a été l'impact de Médecins du Monde ?

Dans la région touchée par les séismes, tant en Syrie qu’en Turquie, il existe de nombreux risques liés à la santé en particulier pour les groupes les plus vulnérables, tels que les enfants, les femmes, les personnes âgées et les personnes atteintes de maladies chroniques et de handicaps. L'accès limité aux besoins de base tels que les installations sanitaires, ainsi que l'absence de services de santé ont entraîné la propagation de maladies transmissibles comme la gale, les poux et le choléra.

Syrie

À la suite des tremblements de terre, un nombre croissant de personnes vivent désormais sous des tentes, où les conditions de vie sont mauvaises (températures glaciales en hiver, vagues de chaleur en été, mauvaise ventilation des cheminées dans les tentes, installations sanitaires inadéquates dans les camps). Ces conditions impactent négativement la santé des personnes. Dans le Nord-Ouest, 2,9 millions de personnes ont été touchées par le tremblement de terre et plus de 300.000 personnes ont dû quitter leur domicile. De plus, des combats entre milices ont provoqué le déplacement forcé de plus de 120.000 personnes à Idlib et à l'Ouest d'Alep.

Turquie

En Turquie, tous les hôpitaux publics de la province ont été endommagés et de nombreux agents de santé ont été blessés ou sont décédés, provoquant l'inactivité des centres de santé pour réfugié.es et de la plupart des centres de santé familiale. Même si les hôpitaux ruraux et urbains redeviennent partiellement fonctionnels près d'un an après le séisme, les services publics n'ont pas retrouvé leurs capacités initiales dans la région. La demande de services médicaux est énorme. Les autorités locales ont commencé à relocaliser la majeure partie de la population vers des ‘villes conteneurs’ organisées; cependant, une grande partie de la population syrienne vit encore dans des zones de tentes informelles, avec un accès limité aux services. Ces zones sont difficiles d’accès et nécessitent des équipes médicales mobiles.

 

APERCU GENERAL DES PROGRAMMES de Médecins du Monde

Syrie (Afrin, Idlib, Alep, Hama et Kombane) 
  • Médecins du Monde a fourni des services médicaux aux victimes des séismes à travers la mobilisation de 3 unités médicales mobiles, 11 centres de soins de santé primaire et 2 centres communautaires dans les zones non contrôlées par le gouvernement des gouvernorats d'Alep et d'Idlib, ainsi que dans les zones contrôlées par le gouvernement.
  • Dans les régions d’Alep, d’Idleb et de Hama, les partenaires locaux de Médecins du Monde ont fourni plus de 245.000 services de soins de santé primaires à environ 165.000 personnes.
  • Médecins du Monde et ses partenaires ont distribué 30.000 kits hygiène dans les gouvernorats d'Alep et d'Idlib.
  • Médecins du Monde a réouvert son centre de santé primaire dans la région de Kelly (Idlib), composé entre autres de médecins, infirmier.ères, sages-femmes, pharmacien.nes, agents de santé communautaires, et agents psychosociaux.
  • 500 kits de traumatologie ont été distribués à 27 hôpitaux du gouvernorat d'Idlib, permettant de proposer une chirurgie traumatologique d'urgence et une chirurgie reconstructive à environ 25.000 patients.
  • 6.880 kits de dialyse et médicaments associés ont été achetés pour équiper deux unités de dialyse à Raqqa.
  • Un équipement minimum a été acheté pour un centre de santé primaire converti en hôpital maternel et pédiatrique dans le gouvernorat d'Alep.
Turquie (Hatay et Izmir)
  • Médecins du Monde fournit des services médicaux et psychosociaux dans la ville d'Antakya et dans des endroits difficiles d'accès dans les districts les plus touchés de la région de Hatay (Antakya, Samandag, Altinozu, Defne et Kirikhan), ainsi que dans les zones rurales de la province d'Izmir.
  • A travers ses unités médicales mobiles, Médecins du Monde a atteint au moins 120 sites à Hatay et une 40aine de zones de tentes dans la province d'Izmir depuis le début du séisme.
  • Dans la région de Hatay, Médecins du Monde a dispensé des consultations médicales à 20.000 personnes touchées par le séisme (dont 25 % étaient des réfugié.es) et, si nécessaire, donné des médicaments gratuits.
  • Les sages-femmes ont fourni environ 4.000 services de santé sexuelle et reproductive, tels que les soins prénatals, les soins postnatals et les activités de planification familiale, et ont orienté les patientes vers les gynécologues disponibles dans un espace sécurisé
  • Les conseiller.ères en santé mentale ont organisé des séances de groupe avec la participation de 6.246 personnes et les psychologues clinicien.nes ont mené des séances individuelles avec environ 600 personnes dans des espaces sécurisé et des endroits difficiles d'accès.

 

Découvrez le rapport pour en savoir plus (en anglais) :

rapport

 

 

1212 111111 AERF

 

Médecins du Monde est membre du Consortium 12-12, CNCD et de l'AERF.

Contactez-nous

Médecins du Monde

Faites un don : BE26 0000 0000 2929


Rue Botanique 75, 1210 Bruxelles
Tél : +32 (0) 2 225 43 00
info@medecinsdumonde.be

TVA: BE 0460.162.753