Personnes en marge de la société

Renforcer l’accès aux soins de et assurer la protection pour les plus vulnérables au Niger

Niger

20.500
personnes sensibilisées sur les violences basées sur le genre et la protection de l’enfant
8.000
consultations pour les enfants de moins de 5 ans
58.000
femmes utilisant des méthodes de contraception modernes

La situation


La situation

 

Les régions de Tillabéri (Torodi), Tahoua, Maradi et Diffa, ainsi que la zone frontalière entre le Burkina Faso et le Niger, sont marquées par un climat d’insécurité, qui limite les déplacements et complique l’accès humanitaire auprès des plus vulnérables. Ces zones sont également marquées par une forte croissance démographique, et peu d’opportunités professionnelles, notamment pour les jeunes.
En 2023, 4.3 millions de personnes ont besoin d’aide (source : OCHA). Ce climat d’insécurité entraine notamment la fermeture de centres de santé et d’écoles, privant des centaines de milliers de personnes de soins. De plus, suite à la pandémie du covid-19, au choléra et à la grippe aviaire, les conditions socio-sanitaires des populations se sont encore aggravées. Dans ce contexte, les personnes plus fragiles sont particulièrement exposées à des risques de violences, et notamment de violences basée sur le genre. L’accès aux soins de santé est également compliqué pour de nombreuses personnes affectées par les crises qui secouent le Niger.

62,4 ans
espérance de vie
81 ans en Belgique
0,400
indice de développement humain
0,896 en Belgique
189
rang mondial
sur 191

Notre action

Notre action

 

Dans la région de Tahoua, et de Tillabéri (en collaboration avec Plan International), Médecins du Monde permet aux personnes vulnérables, et notamment aux victimes de conflits et survivant.e.s de violences basées sur le genre, de bénéficier de soins de santé (notamment liés à la vie sexuelle et reproductive), et d’un soutien psychologique. L’organisation sensibilise aussi aux risques de violences, et informe sur les manières de s’en prévenir et de s’en protéger (notamment via des mécanismes d’alerte précoce).

Dans la zone frontalière entre le Burkina Faso et le Niger, l’organisation favorise l’accès aux soins de santé, à l’hygiène, à l’assainissement et à lutter contre la malnutrition pour les plus vulnérables (notamment auprès des populations agricoles et pastorales). Médecins du Monde vise aussi à renforcer la cohésion sociale des communautés.

Médecins du Monde mène également un travail de plaidoyer, afin de permettre à ces personnes vulnérables d’avoir accès aux services (soins de santé, soutien psychologique), et d’assurer que leurs droits soient respectés.

Votre soutien

Donner

Je fais un don pour soutenir les plus vulnérables au Niger

S'engager

Je rejoins l'équipe de Médecins du Monde

S'informer

Je m'inscris à la newsletter de Médecins du Monde
Ils nous soutiennent

 

1212 111111 AERF

 

Médecins du Monde est membre du Consortium 12-12, CNCD et de l'AERF.

Contactez-nous

Médecins du Monde

Faites un don : BE26 0000 0000 2929


Rue Botanique 75, 1210 Bruxelles
Tél : +32 (0) 2 225 43 00
info@medecinsdumonde.be

TVA: BE 0460.162.753