Urgences & Crises

Des travailleurs de terrain témoignent depuis Gaza de l'impact dévastateur de la violence : "Quand la communauté internationale interviendra-t-elle ?"

Médecins du Monde - active dans la bande de Gaza depuis 25 ans - condamne la violence croissante contre les civils, les centres de santé et le personnel soignant et se demande quand la communauté internationale condamnera explicitement la violence disproportionnée d'Israël. Au total, on dénombre déjà au moins 188 morts palestiniens et 10 israéliens.

 

L'assistance médicale à Jérusalem-Est est de plus en plus difficile : une demande de transfert d'ambulances supplémentaires de la Cisjordanie à Jérusalem-Est aurait été rejetée par les autorités israéliennes, et l'accès des ambulanciers aux blessé.e.s a été empêché ou retardé. Lors de plusieurs incidents, les ambulanciers du Croissant-Rouge palestinien ont été attaqués au gaz lacrymogène et aux balles anti-émeutes, endommageant deux ambulances. Avant-hier encore, un centre de santé de Médecins Sans Frontières a été endommagé par un bombardement. 

Le personnel de terrain de Médecins du Monde témoigne depuis Gaza des conséquences dramatiques des attaques et appelle à une position plus ferme de la communauté internationale : "les appels à la 'désescalade' ne suffisent pas, la communauté internationale doit reconnaître et traiter le déséquilibre des forces, l'usage excessif de la force et les violations du droit international et prendre des mesures claires et concrètes pour protéger les Palestiniens", déclare Willy Bergogne, coordinateur général de Médecins du Monde depuis Gaza.

Verwoesting, gewonden en ontheemde mensen. Dat is wat het Israëlische bombardement op de woontoren Al-Sousi midden in Gaza-City heeft aangericht. De foto toont mensen die proberen een oude en gehandicapte man te evacueren uit het gebied dat werd gebombardeerd
Destruction, blessé.e.s et personnes déplacées. Voilà ce qu'a provoqué le bombardement israélien de la tour résidentielle Al-Sousi, au centre de la ville de Gaza. La photo montre des personnes qui tentent d'évacuer un homme âgé et handicapé de la zone qui a été bombardée.  (c) Motaz Azaiza

 

Médecins du Monde France est opérationnelle à Gaza depuis 25 ans : nous aidons les structures de santé à coordonner les interventions d'urgence, nous fournissons du matériel d'urgence et nous formons le personnel aux soins d'urgence.  Nous fournissons également une assistance psychologique aux Palestinien.ne.s (traumatisé.e.s).  
 

"Depuis des années, nos équipes constatent chaque jour les conséquences des violations des droits de l'homme et vivent sous la menace constante de la destruction des maisons et des expulsions de la communauté palestinienne de Jérusalem-Est. Les enfants et les civils innocent.e.s ne devraient pas être les victimes d'un conflit dont ils et elles ne sont pas responsables", a déclaré Willy Bergogne. "Le fait de prendre pour cible des civils et des enfants constitue une violation grave du droit international et doit faire l'objet d'une enquête de la part de la communauté internationale. Le blocus actuel de Gaza a un effet dévastateur sur les enfants et les punit collectivement pour des crimes qu'ils et elles n'ont pas commis."

Médecins du Monde appelle la communauté internationale à prendre des mesures urgentes pour mettre fin aux violations du droit international par Israël. L'organisation exige l'arrêt immédiat de toutes les tentatives d'expulsion des Palestinien.ne.s de leurs maisons, l'arrêt de la violence excessive à l'encontre des manifestant.e.s, des travailleurs de la santé et des enfants, et la garantie de l'accès des travailleurs de la santé aux blessé.e.s.

 

Photos : Motaz Azaiza

Contactez-nous

Médecins du Monde

Faites un don : BE26 0000 0000 2929


Rue Botanique 75, 1210 Bruxelles
Tél : +32 (0) 2 225 43 00
info@medecinsdumonde.be

TVA: BE 0460.162.753