Urgences & Crises

L'urgence d'un soutien médical et psychologique pour les victimes des séismes en Turquie et en Syrie

Suite aux séismes qui ont fait perdre la vie à près de 47 000 personnes et impacté des millions de personnes en Turquie et en Syrie ce 6 février, Médecin du Monde intervient en urgence afin d’apporter des soins médicaux et psychologiques aux victimes de la catastrophe.
 

 

[Porte-paroles disponibles, dont Hakan Bilgin, Belgo-Turc, Président Médecins du Monde en Turquie - FR, EN, ESP- Turc]

Des soins médicaux et psychologiques pour les victimes en Turquie

« A Antakya, où nous intervenons, la ville s’est vidée. Les habitants ont fui vers des villages limitrophes, qui n’ont pas été touchés, ou rejoint les grandes villes, comme Istanbul. Antakya est devenue une ville fantôme. En parallèle, les bâtiments endommagés commencent à être détruits, on relance l’électricité, nécessaire au fonctionnement des centres de santé, etc. Les personnes qui restent à Antakya ne veulent plus dormir à l’intérieur de leur maison, elles sont traumatisées », commente Hakan Bilgin, Président de Médecins du Monde en Turquie.

A Antakya, suite à la catastrophe, l’organisation a immédiatement évalué les besoins des victimes et mené des opérations de recherche et sauvetage afin de dégager les victimes des décombres. Des équipes mobiles, composées d’un médecin, d’infirmier.es et de psychothérapeutes, sont actuellement déployées:

« De nombreuses personnes, qui ont besoin de soins de santé, n’y ont pas accès. Nous les accueillons dans notre point médical fixe. Nous déployons également des équipes mobiles qui se déplacent à la rencontre des personnes qui ont besoin d’aide. Nos équipes apportent des premiers secours, soignent des blessures légères, traitent les maladies chroniques, etc. De plus, nos psychothérapeutes apportent un soutien aux personnes traumatisées. Nous voyons plus d’une centaine de patients par jour », commente Hakan Bilgin. L’organisation distribue également des médicaments, couvertures, vêtements chauds, etc., essentiels aux personnes qui doivent dormir dehors, dans ce contexte hivernal.

Nord-Ouest de la Syrie : une situation alarmante

Dans le Nord-Ouest de la Syrie, la situation est particulièrement alarmante. Des millions de personnes, affectées par 12 ans de conflit et dépendantes de l’aide humanitaire, ont été fortement touchées. De plus, la destruction d’Antakya, un des points d’acheminement de l’aide humanitaire à destination de la Syrie, réduit encore davantage notre capacité à aider la population syrienne.
« L’acheminement de cette aide humanitaire est pourtant cruciale », alerte Hakan Bilgin. « Nous nous inquiétons pour ces populations qui ont déjà tout perdu et qui ont besoin de soins urgents, d’un soutien psychologique et d’un abri », ajoute-t-il. 

Nos équipes soignent les blessés dans les centres médicaux à Afrin et à Idlib, déploient une équipe médicale mobile, et apportent également un soutien psychologique dans les communautés et les camps. A Alep, l’organisation évalue les besoins des personnes affectées. Enfin, à Kobane, Médecins du Monde mobilise une équipe de nuit d’urgence au centre de santé Mishtanauer, et apporte une aide psychologique à des centaines de personnes qui vivent dans des tentes autour de la ville.

« Nous sommes également inquiets face à la propagation de l’épidémie de choléra, qui a refait son apparition en Syrie. La situation est catastrophique », conclut-il.

 

Copyright photo: Olivier Papegnies/Médecins du Monde

 

1212 111111 AERF

 

Médecins du Monde est membre du Consortium 12-12, CNCD et de l'AERF.

Contactez-nous

Médecins du Monde

Faites un don : BE26 0000 0000 2929


Rue Botanique 75, 1210 Bruxelles
Tél : +32 (0) 2 225 43 00
info@medecinsdumonde.be

TVA: BE 0460.162.753