Personnes migrantes ou déplacées

Sur la route de l'exil : enfants en péril

À travers le monde, des millions de personnes réfugiées ont besoin d'urgence d'aide humanitaire ! Nos médecins sont particulièrement préoccupés par la situation dramatique des enfants en exil. Certains sont sans famille et singulièrement vulnérables, proies faciles aux violences physiques et psychologiques. Tous sont des enfants en péril !

 

Médecins du Monde est un des rares acteurs médicaux présents auprès des enfants sur les routes migratoires. Dans des conditions extrêmement difficiles, nos équipes leur apportent une assistance humanitaire et médicale. 


ENFANTS AVANT D'ÊTRE MIGRANTS

Sur la plage de Skala Sikaminias, au nord de l'île grecque de Lesbos, des gilets de sauvetage s'accrochent aux buissons qui bordent la mer Égée. Ils ont été abandonnés dans la précipitation, au terme d'une traversée périlleuse depuis les côtes turques, par celles et ceux qui fuient l'Afghanistan, la Syrie, l'Irak, le Pakistan, le Soudan ou encore la Somalie. Sur la plage, les lambeaux de canots pneumatiques côtoient des bouées colorées et un paquet de couches pour bébé. Dans notre centre médical, le docteur Nikos Pantelaros reçoit Moissa, 4 ans, et sa mère : « Elles ont fui la Syrie. La petite Moissa ne veut plus se nourrir, épuisée, traumatisée par ce qu'elle a vécu ».


Le docteur Nikos Pantelaros fait partie des centaines de médecins de Médecins du Monde qui soignent de par le monde les personnes réfugiées. Parmi elles, nos équipes rencontrent des enfants. Parfois ces enfants
se déplacent seuls.
Plus de la moitié des mineurs étrangers non accompagnés que nous rencontrons vivent à la rue, sans aucun moyen de subsistance. Ils n'ont parfois pas plus de 9 ans ! Ils se retrouvent en situation d'errance et de grande précarité à la merci de la rue.


Clothilde Pourteau, infirmière chez Médecins du Monde, explique l'état de santé, notamment mentale, inquiétant des enfants en exil : « Au-delà des violences de la rue auxquelles ces enfants sont confrontés, il y a les assuétudes dont ils ne sont même pas conscients. On constate que ces enfants sont comme déconnectés de leur propre corps … ».

Je suis parti pour pouvoir aider ma famille. Après avoir quitté l’Afghanistan, j’ai été enfermé pendant 3 mois dans un camp en Iran puis j’ai pu traverser la Turquie. Pour le moment je sais juste que je dois prendre le ferry pour Athènes. C’est mon père qui me guide par téléphone. Il me dit où aller.

Ziar, 15 ans.

GRÂCE À VOUS, NOUS SOIGNONS LES ENFANTS EN EXIL

Soigner et protéger les enfants en exil est une mission particulièrement ardue. Le besoin de prise en charge médicale est pourtant énorme. Dispersés et habitués à passer inaperçus, beaucoup d'enfants présentent des pathologies et des troubles anxieux graves. Le résultat dramatique d'un parcours traumatisant et d'une vie épouvante.

C'est grâce à votre don que nous sommes en mesure de mettre en place des programmes médicaux et d'intervenir auprès des enfants réfugiés :

  • Donner des soins pédiatriques dans nos centres de santé et assurer le transport et l'accompagnement vers des hôpitaux ;
  • Soigner les enfants en exil grâce aux cliniques mobiles ;
  • Vacciner les plus petits et sensibiliser les parents à la santé de leurs enfants ;
  • Offrir une aide psychologique et un véritable suivi psychiatrique aux enfants victimes de traumatismes multiples ;
  • Détecter, traiter et prévenir les violences sexuelles faites aux enfants.

Nous apportons ainsi notre aide aux personnes réfugiées de par le monde. Notamment aux plus fragiles d'entre eux, les enfants, dont un nombre croissant est non accompagnés ! La détresse humaine rencontrée est abyssale et sans votre soutien nous ne pouvons pas y faire face.

 

Photo : Kristof Vadino

Contactez-nous

Médecins du Monde

Faites un don : BE26 0000 0000 2929


Rue Botanique 75, 1210 Bruxelles
Tél : +32 (0) 2 225 43 00
info@medecinsdumonde.be

TVA: BE 0460.162.753