Personnes migrantes ou déplacées

Les migrations, dans le monde

En Belgique, en Europe et dans le monde entier, les personnes réfugiées et migrantes font face à des barrières d'accès aux soins. Qu'elles soient financières, linguistiques, culturelles, administratives ou légales, Médecins du Monde travaille à faire disparaître ces barrières.

Nos projets

Votre soutien

Donner

Je fais un don pour soutenir les personnes migrantes ou déplacées

S'engager

Je rejoins l'équipe de Médecins du Monde

S'informer

Je m'inscris à la newsletter de Médecins du Monde

Actualités

Nieuws

Après 3 mois rue Frontispice et un an et demi d’activité à la gare du Nord de Bruxelles, le hub humanitaire va déménager début juin dans un bâtiment du Port de Bruxelles. Le hub, composé de la Plateforme Citoyenne de Soutien aux Réfugiés, la Croix Rouge de Belgique, Médecins du Monde et Médecins Sans Frontières, y poursuivra l’ensemble de ses activités pour répondre aux besoins des migrants qui ne sont pas pris en charge par le gouvernement.
Les syndicats de De Lijn ont décidé de ne plus marquer d’arrêt à la Gare du Nord. Ils craignent pour leur santé et celle de leurs passagers. En août 2017, Médecins du Monde a alerté les autorités sanitaires bruxelloises sur les cas de gale et de tuberculose dépistés au Parc Maximilien. Depuis, le monitoring est constant tandis que des routines de prise en charge des présomptions de tuberculose ont été développées avec le FARES (Fonds des Affections Respiratoires) et l’hôpital Saint-Pierre. Selon le SPF Santé publique, dans un rapport adressé au gouvernement fédéral fin 2017, la situation ne
Médecins du Monde a pris en charge 125 migrant·e·s en transit en 2018, ce qui équivaut à 10 consultations par mois, une diminution frappante par rapport à 2017 : 233 personnes s’étaient alors rendues à l’antenne de soins de Médecins du Monde.

Contactez-nous

Médecins du Monde

Faites un don : BE26 0000 0000 2929


Rue Botanique 75, 1210 Bruxelles
Tél : +32 (0) 2 225 43 00
info@medecinsdumonde.be

TVA: BE 0460.162.753