Personnes migrantes ou déplacées

Les migrations, dans le monde

En Belgique, en Europe et dans le monde entier, les personnes réfugiées et migrantes font face à des barrières d'accès aux soins. Qu'elles soient financières, linguistiques, culturelles, administratives ou légales, Médecins du Monde travaille à faire disparaître ces barrières.

Nos projets

Votre soutien

Donner

Je fais un don pour soutenir les personnes migrantes ou déplacées

S'engager

Je rejoins l'équipe de Médecins du Monde

S'informer

Je m'inscris à la newsletter de Médecins du Monde

Actualités

Nieuws

Six associations ont écrit à la nouvelle Secrétaire d'État à l'Asile & à la Migration
Depuis le 22 novembre, sur décision du secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration, l’Office des étrangers (OE) ne reçoit qu’une cinquantaine de demandeurs d’asile par jour. Il justifie cette décision par une saturation du réseau d’accueil face à « un pic » des demandes d’asile. Or, le réseau d’accueil de Fedasil, comme l’ont exprimé plusieurs de ses responsables, dispose encore de places vides… Cette décision est donc éminemment politique et vise à créer une « crise de l’asile » sans doute opportune dans une situation de politique interne agitée.
En n'adhérant pas à ce pacte migratoire, la Belgique se placerait ainsi du côté de pays tels que les Etats-Unis, l’Autriche et la Hongrie. En rejoignant ainsi le club du repli, elle tournerait le dos au groupe réunissant la quasi-totalité des Etats dans le monde décidés à signer le premier accord international sur l’un des enjeux majeurs du XXIe siècle.

Contactez-nous

Médecins du Monde

Faites un don : BE26 0000 0000 2929


Rue Botanique 75, 1210 Bruxelles
Tél : +32 (0) 2 225 43 00
info@medecinsdumonde.be

TVA: BE 0460.162.753