Personnes migrantes ou déplacées

Les migrations, dans le monde

En Belgique, en Europe et dans le monde entier, les personnes réfugiées et migrantes font face à des barrières d'accès aux soins. Qu'elles soient financières, linguistiques, culturelles, administratives ou légales, Médecins du Monde travaille à faire disparaître ces barrières.

Nos projets

Votre soutien

Donner

Je fais un don pour soutenir les personnes migrantes ou déplacées

S'engager

Je rejoins l'équipe de Médecins du Monde

S'informer

Je m'inscris à la newsletter de Médecins du Monde

Actualités

Nieuws

Ces dernières semaines, des témoignages de plus en plus nombreux nous parviennent, faisant état de violences , de plus en plus graves , lors de tentatives d’expulsions depuis les centres fermés belges. Des témoignages, de sources diverses, s’ajoutent les uns aux autres.
Ce jeudi, le Gouvernement bruxellois a pris des mesures importantes pour l’accueil des personnes migrantes sur son territoire. Il a en effet décidé de dégager un financement à hauteur d’environ un million d’euros en 2019 et de près de quatre millions en 2020 afin que la Porte d’Ulysse mais aussi le Hub Humanitaire puissent poursuivre leurs activités .
Ce mercredi 23 octobre, 39 personnes migrantes sont retrouvées mortes , dans une zone industrielle de l’Essex, Sud de l’Angleterre. Ces personnes ont transité par la Belgique. Cette nouvelle découverte macabre se rajoute à une longue liste d’épisodes tous plus tragiques les uns que les autres . Et rien n’indique que cela va changer dans l’immédiat, au vu de l’instabilité qui règne au Proche-Orient ou en Lybie, et de la nécessité pour les populations de fuir vers la Méditerranée, la Grèce ou encore les Balkans.

Contactez-nous

Médecins du Monde

Faites un don : BE26 0000 0000 2929


Rue Botanique 75, 1210 Bruxelles
Tél : +32 (0) 2 225 43 00
info@medecinsdumonde.be

TVA: BE 0460.162.753