Belgique
Personnes en marge de la société

APPEL: Bénévoles pour le projet Dépistage-Corona des personnes fragilisées des centres d’hébergement, squats ou accueillies dans des hôtels.

Médecins du Monde recherche des médecins, infirmier.ère.s ou personnes ayant un profil psycho-social qui pourraient consacrer une demi-journée par semaine à effectuer des tests de dépistage du coronavirus sur des personnes sans-abri, sans-papier ou réfugié.e.s  

Médecins du Monde recherche des médecins, infirmier.ère.s ou personnes ayant un profil psycho-social qui pourraient consacrer une demi-journée par semaine à effectuer des tests de dépistage du coronavirus sur des personnes sans-abri, sans-papier ou réfugié.e.s

Le projet: La Belgique est entrée dans sa phase de dépistage du Covid-19. Pour les personnes vulnérables qui n’ont pas accès aux soins et qui n’ont pas de médecin traitant, il est difficile de se faire tester. Médecins du Monde a été mandatée pour organiser ces tests sur tous les groupes fragiles de Bruxelles. 

“Concrètement, des équipes mobiles composées de médecins, d’infirmier.ère.s et de personnes ayant un profil psycho-social vont se rendre dans différents lieux stratégiques. Il s’agit des centres d’accueil, des squats ou des hôtels qui accueillent en ce moment des personnes sans-abri. Ils et elles pourront être testé.e.s en toute sécurité. Une centaine de tests par jour pourra être effectué. Au total, nous testerons 2.500 personnes. ” explique Annelies Hostens, médecin qui coordonne le projet dépistage.

Profils

“Nous recherchons des profils médicaux – médecins, infirmier.ère.s et étudiant.e.s en médecine – pour réaliser ces tests. Nous recherchons également des psychologues ou des personnes ayant un profil psycho-social pour nous aider à encadrer le projet et donner des explications à nos patient.e.s, les rassurer et les accompagner psychologiquement.” explique Tom Van Liefferinge, coordinateur Bénévoles Médecins du Monde.

“Pour les personnes sans-abri, et celles qui vivent dans des situations précaires, ce virus est particulièrement perturbant. Un résultat positif est comme une gifle supplémentaire pour eux et elles. Le plus souvent, ce public n’a pas confiance dans les équipes médicales. Les profils psycho-sociaux sont dès lors cruciaux pour créer un sentiment de sécurité et préparer les personnes mentalement dans le cas d’un résultat positif.”

On demande aux bénévoles de pouvoir consacrer un demi-jour par semaine à ce projet.

Interéssé.e?  Envoyez un mail à  engagement@medecinsdumonde.be. et nous vous inviterons à une session d’information individuelle en ligne.

Contactez-nous

Médecins du Monde

Faites un don : BE26 0000 0000 2929


Rue Botanique 75, 1210 Bruxelles
Tél : +32 (0) 2 225 43 00
info@medecinsdumonde.be

TVA: BE 0460.162.753