Belgique
Personnes en marge de la société

Covid-19 : Situation d’urgence pour les plus précaires

Dans son communiqué de presse précédent, Médecins du Monde insistait sur l’importance de mesures spécifiques visant les personnes sans-abri et autres publics précarisés. Ces personnes sont moins résistantes, souffrent souvent de maladies chroniques et ne peuvent pas se confiner à la maison, elles sont exclues des systèmes de soin et courent donc plus de risques en cas de contamination. Médecins du Monde attire à nouveau l’attention sur l’urgence de la situation. Sans un appui supplémentaire, la situation sur le terrain risque de se détériorer très rapidement.

REORGANISATION SUR LE TERRAIN

Médecins du Monde a renforcé les mesures de protection de ses patient.e.s et de ses équipes, notamment en matière d’hygiène. L’ensemble de ces personnes a été informé et formé au respect des protocoles nationaux. 

Les activités médicales au Hub humanitaire, centres de soins et centres d’hébergement pour personnes sans-abri restent opérationnelles mais l’organisation est adaptée :

Michel Roland, responsable de la Task force Covid-19 : « Les consultations ont lieu dans la mesure du possible par téléphone, comme c’est le cas dans le reste du pays. Les soins non-essentiels qui nécessitent d’être référés vers des spécialistes comme des dentistes sont reportés. Les services du Médibus se limitent à la promotion de la santé, aux informations et à la distribution de kits d’hygiène. Et au Hub humanitaire, nous collaborons avec Médecins sans Frontières pour trier les patient.e.s à l’extérieur et pouvoir mieux les orienter. » 

Dans le souci de protéger nos collègues, nous avons également pris la décision de stopper l’investissement des volontaires appartenant aux groupes à risque, comme les + de 65 ans ou les bénévoles souffrant de diabète.

PAS ENCORE DE CAS DE CONTAMINATION

Aucun cas de contamination au Covid-19 n’a été détecté, jusqu’à présent, mais si cela devait arriver sur un de nos programmes, les équipes respecteront dans la mesure de ses possibilités, le protocole suivant : triage, isolement et référencement vers les structures de prise en charge. 

REPONSE INSUFFISANTE DU GOUVERNEMENT

Médecins du Monde demande que des mesures extraordinaires soient prises concernant les publics sans-abri, indépendamment de leur statut et de leur situation administrative. Les capacités d’hébergement doivent être augmentées, de jour comme de nuit, pour éviter, par exemple, que les candidat.e.s réfugié.e.s s’ajoutent aux personnes sans-abri. Ces capacités doivent également être adaptées pour respecter les consignes de distanciation sociale, par exemple en agrandissant les espaces entre les lits.

Par ailleurs, il faut éviter de prévoir des hébergements trop grands qui ne seraient pas gérables.

ESPACES DE CONFINEMENT ET DE SOINS INSUFFISANTS

Médecins du Monde demande également la mise en place des lieux de confinement et de soins adaptés et de qualité, dans le cas d’une contamination au Covid-19 par un de nos bénéficiaires. Michel Roland : « Etant donné que les places d’hébergement sont déjà insuffisantes, ce qui manque aujourd’hui, ce sont les places qui seront nécessaires à la prise en charge. La trentaine de places sur laquelle on peut compter sera très vite insuffisante. Car si on en arrive là, les personnes se retrouveront à la rue. »

MATERIEL MEDICAL INSUFFISANT

Par ailleurs, Médecins du Monde demande également un appui en terme de matériel médical comme des masques ou du désinfectant, notamment pour le Hub humanitaire

COUVERTURE SANTE UNIVERSELLE

Enfin, la pandémie de Covid-19 met en évidence l’importance d’une couverture de santé universelle, pour toutes personnes se trouvant sur le territoire national, indépendamment de leurs statuts, nationalités ou situations administratives.

Ce plaidoyer, que nous portons depuis des années, est plus que jamais pertinent. Ce ne sont pas les personnes vulnérables qui constituent un risque pour la société mais le système de soin qui les en exclut.

Médecins du Monde: sur le terrain, plus que jamais !

Contactez-nous

Médecins du Monde

Faites un don : BE26 0000 0000 2929


Rue Botanique 75, 1210 Bruxelles
Tél : +32 (0) 2 225 43 00
info@medecinsdumonde.be

TVA: BE 0460.162.753