Personnes migrantes ou déplacées

MANCHE : CHRONIQUE D'UN DRAME ANNONCÉ

Le naufrage survenu hier dans la Manche, faisant état de 27 personnes mortes et une personne disparue, est une tragédie. Elle aurait pu être évitée. 

Si nous souhaitons d’abord et avant tout exprimer notre profonde tristesse et présenter nos condoléances aux proches des personnes décédées, nous voulons également faire part de notre indignation face à la réaction des autorités. 

La France et le Royaume-Uni se dérobent à leurs responsabilités. Les personnes migrantes qui traversent aujourd’hui la Manche pour rejoindre le Royaume-Uni le font uniquement car aucune autre voie légale n’est possible pour rejoindre ce pays.

La réponse des autorités françaises et britanniques, depuis trop longtemps faites de mesures sécuritaires et répressives, est en train de faire de cette mer un cimetière en poussant les personnes à prendre toujours plus de risques et à généraliser le recours aux passeurs.

Nos associations ne cessent d'alerter sur les conséquences des expulsions quotidiennes et des mesures d'entraves. Cette stratégie du harcèlement bafoue la dignité et les droits des personnes exilées.

 

Nos associations demandent immédiatement la fin des expulsions sur le littoral Nord. 

Nos associations rappellent l’urgence d’une réponse étatique fondée sur le respect des personnes, et demandent immédiatement la fin des expulsions sur le littoral Nord, un accès effectif à la procédure d’asile en France, et la mise en place de voies sûres et légales pour rejoindre le Royaume-Uni.  

Un vrai espace de dialogue doit s’ouvrir, avec toutes les parties concernées, pour la mise en place d’une véritable politique d’accueil des personnes exilées sur le littoral.

 

 

1212 AERF

 

Médecins du Monde est membre du Consortium 12-12 et de l'AERF.

Contactez-nous

Médecins du Monde

Faites un don : BE26 0000 0000 2929


Rue Botanique 75, 1210 Bruxelles
Tél : +32 (0) 2 225 43 00
info@medecinsdumonde.be

TVA: BE 0460.162.753