République Démocratique du Congo
Femmes & Empowerment

Mettre un terme aux violences sexuelles dans l'est de la RDC

En 2017, Médecins du Monde a lancé le projet des communautés protectrices à Bukavu. Les habitants et habitantes de la région s’y réunissent pour dire « non » aux viols. Les résultats montrent à quel point l’aide et le soutien de la communauté locale sont efficaces dans la lutte contre les abus sexuels.
Nous voulons désormais reproduire cette expérience à Uvira, où des femmes continuent à être violées parce que leurs agresseurs sont convaincus qu’ils resteront impunis. Nous y avons fondé les premières communautés protectrices en 2021.

Aide médicale et psychologique

À travers ses neuf centres de santé à Uvira, Médecins du Monde contribue à offrir des soins médicaux et psychologiques aux victimes de violences sexuelles.
Les soins aux femmes et aux filles violées constituent un volet essentiel de nos activités. Nos médecins les examinent et les soignent, et ils et elles collectent des preuves physiques pour leur permettre de porter plainte. Nos psychologues les aident à se remettre du traumatisme psychologique et à retrouver confiance en elles et amour-propre.

Quand une femme violée obtient un résultat négatif à un test de dépistage des maladies sexuellement transmissibles, parce que nous avons pu la soigner dans les 72 heures, nous sommes extrêmement fières.

Renelde Kahababo Namukara

Sage-femme Médecins du Monde à Uvira

bébé dans les bras d'une infirmière

Soins mère-enfant

Nous soignons aussi des mères et des enfants dans nos centres de santé. Les enfants de moins de cinq ans reçoivent toute notre attention.

Outre des soins médicaux, nous offrons notamment des repas aux mères de jeunes enfants. Car de nombreuses femmes sont sous-alimentées dans l’est de la RDC. Après leur accouchement, elles sont donc trop faibles et ne produisent pas assez de lait maternel. Conséquence : les nouveaunés grandissent trop peu et trop lentement. Grâce aux repas gratuits, les bébés peuvent se développer normalement.
En outre, nous fournissons aussi des soins sexuels ainsi que des informations et des conseils dans les domaines suivants :

  • Santé et bien-être sexuels
  • Contraception et grossesse
  • Maladies sexuellement transmissibles
  • Violences sexuelles
bénévole posant la main sur l'épaule d'une bénéficiaire

Communautés protectrices

Dans une communauté protectrice, les habitants et habitantes de la région aident à combattre et à enrayer les abus sexuels. L’aide de la population locale est cruciale :

  • Les membres de la communauté aident à dénoncer les agresseurs ;
  • aident les victimes à se réinsérer dans la société ;
  • exercent une forte influence sociale sur les victimes et la population d’Uvira.

Le rôle de Médecins du Monde ? Nous accompagnons les responsables, formons les membres à la gestion des abus sexuels et offrons des moyens pour protéger les victimes et contribuer à éviter les viols.

Grâce à Médecins du Monde, nous pouvons soigner nos mères, nos soeurs et nos filles, et expliquer aux habitants et habitantes de la région en quoi consistent les violences sexuelles. Nous pouvons ainsi tous ensemble mettre fin au fléau des viols.

Ambroise Katuta

Agriculteur et membre de la communauté protectrice Makobola à Uvira

bénéficiaire ayant la tête appuyée sur sa main

Aide juridique gratuite

Pour poursuivre leurs agresseurs, les femmes violées peuvent se rendre dans les cliniques juridiques avec lesquelles collaborent nos communautés protectrices.
Des bénévoles leur fournissent des conseils juridiques. Les femmes qui souhaitent traduire leurs agresseurs en justice reçoivent l’assistance d’avocats et avocates.
Cette aide est gratuite : les cliniques juridiques prennent en charge les frais de procédure, les honoraires des avocats et avocates et les frais de transport et de séjour des femmes qui vivent loin du tribunal.

J’aide les avocats et avocates sur tous les aspects administratifs des procès pour viol. Je sensibilise aussi les habitants et habitantes d’Uvira à l’importance de traduire en justice les auteurs de violences sexuelles. Je veux faire prendre conscience aux agresseurs qu’ils ne resteront pas impunis.

André Mazambi

Assistant juridique à Uvira

 

1212 AERF

 

Médecins du Monde est membre du Consortium 12-12 et de l'AERF.

Contactez-nous

Médecins du Monde

Faites un don : BE26 0000 0000 2929


Rue Botanique 75, 1210 Bruxelles
Tél : +32 (0) 2 225 43 00
info@medecinsdumonde.be

TVA: BE 0460.162.753