Belgique
Personnes en marge de la société

Nouvelle campagne de Médecins du Monde: "Sans-abri, sans mutuelle, en fuite? On s'en fout."

La nouvelle campagne de Médecins du Monde met en lumière ses valeurs les plus essentielles: que vous fassiez la manche pour survivre: cela ne compte pas ; que vous soyez travailleur.se du sexe ou consommateur.trice de drogue: peu importe. La seule chose qui compte pour nous est votre droit aux soins de santé.
 

A partir du 6 décembre, la campagne nationale ‘On s’en fout’ nous rappelle, sans détour, cette réalité parfois dérangeante: la personne sans-abri, le ou la travailleur.se du sexe, la personne sans-papiers, se retrouvent en marge de la société et exclu.e.s du système de soins de santé. C’est sur ce groupe de personnes mises à l’écart que la campagne de Médecins du Monde met un coup de projecteur avec ce slogan: tout le monde a droit à des soins de santé. Le reste, on s’en fout.

Orelsan s’en fout et Zwangere Guy aussi

Deux rappeurs, le Français Orelsan et le Bruxellois Zwangere Guy, socialement engagés et touchés par le combat de Médecins du Monde, ont prêté leur voix à la campagne :
 « On s’en fout de leur apparence. De la religion ou des ethnies. De qui est civil ou rebelle. Qu’ils ou elles soient juste en bas de la rue ou à l’autre bout du monde, tout ce qui compte pour nous, c’est leur santé. », commente Orelsan.

« Nous avons cherché à impliquer des artistes engagés qui sont touchés par les conditions de vie des personnes que nous soutenons », explique Alexandre Seron, directeur Campagne de Médecins du Monde. « Leur musique et leur parcours correspondent bien aux valeurs de Médecins du Monde : la tolérance, un esprit un peu rebelle, et l’audace d’affirmer des convictions, quitte à marcher à contre-courant. »

Les fresques murales de Toon Van Ishoven

Sur les façades d’immeubles à Anvers et à Bruxelles, l’artiste plasticien Toon Van Ishoven (Artoon) s’est également engagé dans notre campagne en créant deux fresques monumentales : “Je me suis inspiré d’une des photographies de la campagne, celle d’un homme et de sa fille qui fuient un conflit. Une image actuelle qui nous rappelle que la guerre est parfois littéralement au coin de la rue. Pendant que je réalisais la fresque, un homme syrien s’est approché de moi et m’a dit que cette œuvre lui rappelait son pays.” 
Voir Toon réaliser sa fresque ici

Nos patient.e.s en Belgique ont aussi participé à la campagne

Médecins du Monde, qui estime essentiel que les patient.e.s puissent s’exprimer eux-mêmes, les ont invités à participer.

Maurice fréquente le Médibus à la gare de Bruxelles-Central. Il est devenu un des visages de la campagne : “J’ai toujours vécu à Bruxelles. Mais depuis 6 mois, je vis dans la rue. En racontant mon histoire, je veux montrer aux gens à quel point tout peut basculer très vite. Il y a 6 mois, j’avais encore un travail, un logement et je faisais du bénévolat. Aujourd’hui, je dors dehors.”

Quatorze autres personnes qui bénéficient des soins de Médecins du Monde ont également participé à cette campagne.


Contact presse:

Muriel Gonçalves
m.goncalves@medecinsdumonde.be 
0487 24 33 67
 

Télécharger

Partenaires
 

La campagne, co-produite par l’agence Marcel et l’agence Good Morning, comprend un volet digital, sera présente sur les réseaux sociaux et sera diffusée à la radio. A partir du 29 novembre, des affiches seront visibles dans tout le pays. La vidéo de la campagne sera également projetée dans de nombreux cinémas en Belgique.  

Cette campagne de fin d’année a été réalisée grâce à de précieuses collaborations avec Good Morning, Clear Channel, Multipharma, Radio Nostalgie, Sudpresse, Mediafield, Bleu Nuit, Kontnt, le photographe Olivier Papegnies, le plasticien Toon Van Ishoven, les rappeurs Zwangere Guy et Orelsan. 

Nous tenons par ailleurs à remercier toutes les personnes soutenues par Médecins du Monde qui ont participé à cette campagne. Leur courage de témoigner et leur résilience ne cessent de nous impressionner.


A propos de Médecins du Monde 

En Belgique

  • En Belgique, Médecins du Monde mène 18 projets dans 10 villes en Flandre, en Wallonie et à Bruxelles.
  • Médecins du Monde soigne et accompagne toutes les personnes qui en ont besoin : personnes sans-abri, usager.e.s de drogues, travailleur.se.s du sexe, personnes en situation de précarité, personnes sans-papiers ou en errance.
  • Parmi plus de 140 collaborateurs au sein de Médecins du Monde Belgique, 80 d’entre eux travaillent spécifiquement sur les opérations en Belgique. Et ce travail est renforcé par l’appui de 500 volontaires. Ces volontaires travaillent dans nos centres de soins, notre Médibus ou rencontrent les personnes soutenues par l’organisation dans des centres d’hébergements, des squats, des gares, sur des aires de parking ou dans des restaurants sociaux.

 A l’international

  • Le réseau international Médecins du Monde intervient dans plus de 70 pays dans le monde.
  • Médecins du Monde Belgique mène 22 projets dans 9 pays spécifiques :  République démocratique du Congo, Bénin, Burkina Faso, Niger, Mali, Maroc, Tunisie, Bosnie-Herzégovine et Croatie.

L’organisation travaille sur des thématiques essentielles liées au parcours migratoire, à la santé mentale, à la santé reproductive et sexuelle, aux urgences lors des conflits et des crises, au climat et à la santé. 

 

1212 AERF

 

Médecins du Monde est membre du Consortium 12-12 et de l'AERF.

Contactez-nous

Médecins du Monde

Faites un don : BE26 0000 0000 2929


Rue Botanique 75, 1210 Bruxelles
Tél : +32 (0) 2 225 43 00
info@medecinsdumonde.be

TVA: BE 0460.162.753