Belgique
Personnes en marge de la société

[Plan hiver médical] Pour les personnes sans-abri malades, accéder à des soins reste un parcours du combattant

C’est le 22 novembre que sera lancé le Plan hiver médical de Médecins du Monde. Dès cette date, les équipes de l’organisation seront présentes plusieurs soirs par semaine dans les centres d’accueil d’urgence à Bruxelles pour dispenser des soins médicaux aux personnes sans-abri qui n’y ont pas accès. L’an passé, Médecins du Monde a aidé plus de 1.000 personnes lors de 2.500 consultations.

À partir de la semaine prochaine, 17 médecins et 38 accueillants·es bénévoles seront mobilisé·e·s dans les différents centres bruxellois du Plan hiver. Ils y procureront des soins médicaux aux personnes sans-abri qui en ont besoin et qui n’ont pas d’accès au système de santé traditionnel. « Il s’agit par exemple de personnes qui n’ont pas ou plus de mutuelle, ou des personnes qui ont des difficultés à obtenir une carte médicale au CPAS, » explique Lucille Ganchou, coordinatrice du Plan hiver médical pour Médecins du Monde.

Si les personnes sans-abri sont touchées par les ‘classiques’ hivernaux – grippe, infections respiratoires, etc. – elles sont également sujettes à des problèmes spécifiques à leurs conditions de vie. Notamment des maladies de la peau ou des douleurs aux pieds (à cause du froid et de vêtements et chaussures inadaptés à la vie en rue) mais aussi des problèmes mentaux comme des insomnies, dépressions ou addictions diverses.

Voir un médecin en étant à la rue : un calvaire administratif

Pour les personnes qui vivent à la rue, les problèmes de santé sont bien plus fréquents que pour la moyenne des Belges : avoir un toit est une condition fondamentale à une bonne santé et notre système de santé rend difficile l’accès aux soins lorsqu’on ne dispose pas d’un domicile.

« Le nombre toujours plus élevé de personnes sans-abri – il a doublé en dix ans à Bruxelles ! – et les procédures administratives complexes font que certaines doivent attendre plusieurs semaines avant que leur demande de soins ne soit acceptée, » explique Lucille Ganchou. « C’est inconcevable pour les personnes qui ont des besoins médicaux urgents. » Et quand la carte médicale est délivrée, c’est généralement pour une durée déterminée, ce qui est un autre problème pour celles et ceux qui souffrent de maladies chroniques. « Un patient diabétique par exemple, doit remplir encore et encore les procédures pour obtenir l’insuline qui lui est vital. C’est un énorme facteur de stress pour le patient et un poids énorme pour l’administration. »

Pourquoi traite-t-on toujours l’hiver comme une crise ponctuelle alors qu’elle revient chaque année ?!

Quand l’administration ne suit pas et qu’un patient voit son traitement interrompu faute de carte médicale, c’est souvent Médecins du Monde qui intervient. « On comble les trous et on procure les soins ou les médicaments nécessaires, » déplore Lucille Ganchou. « Nos assistantes sociales sont parfois obligées de mener l’enquête, d’insister, de passer un nombre incroyable de coups de fils pour tenter de faire bouger les choses au nom des patients, qui sont souvent perdus ou trop malade pour supporter ce labyrinthe administratif. Cela fait des années que Médecins du Monde plaide pour une simplification de ce système cher et inefficace. »

L’hiver revient… chaque année

Malgré son implication dans le Plan hiver, Médecins du Monde remet en question cette approche ‘urgentiste’ depuis des années. « Pourquoi traite-t-on toujours l’hiver comme une crise ponctuelle alors qu’elle revient chaque année ?! » s’interroge Lucille Ganchou. « Les personnes sans-abri n’ont pas seulement besoin de soins d’urgence dispensés par des médecins bénévoles six mois sur l’année. Malgré les efforts fournis et le lent changement des mentalités, il y a encore énormément de travail à faire en ce qui concerne l’accessibilité, la continuité – toute l’année et pas uniquement l’hiver - et la variété – les problèmes psychologiques et sociaux sont aussi importants que les problèmes médicaux - des soins. »

Contactez-nous

Médecins du Monde

Faites un don : BE26 0000 0000 2929


Rue Botanique 75, 1210 Bruxelles
Tél : +32 (0) 2 225 43 00
info@medecinsdumonde.be

TVA: BE 0460.162.753